Festival Alerte Rouge Jeunesse Théâtrale

 

L’OBJECTIF DE CE PROJET:

Il s’agissait de créer un festival pour les jeunes qui pratiquent une discipline théâtrale et qui sont désireux de se mettre en « danger » face à un public hétéroclite.

L’objectif était d’offrir un lieu à cette nouvelle génération afin qu’elle puisse s’exprimer librement.

Il s’agissait de leur offrir de nouveaux temps d’échanges et de réflexion avec des valeurs humanistes pour toile de fond.

Chaque « Alerte rouge » s’articulerait autour de la création théâtrale contemporaine.

Un auteur dramatique écrivant ou ayant écrit pour les jeunes serait l’invité d’honneur de la manifestation culturelle et son travail en constituerait le fil rouge.

L’auteur serait choisi par les jeunes organisateurs de l’« Alerte rouge ».

Cet événement serait créé pour les jeunes et s’articulerait autour d’eux. Ils seraient pleinement les acteurs de leur festival.

Certes, ils seraient sur scène pour défendre un spectacle leur appartenant mais ils seraient aussi mobilisés à tous les niveaux.

Aidés et encadrés par un adulte :

ils participeraient à la régie, ils aideraient à la création du son et de la lumière, à l’intendance générale, ils géreraient l’accueil de l’auteur et du public,ils seraient les animateurs de tables rondes, de lectures de textes de l’auteur invité et de leurs propres créations, ils présenteraient des scénettes mises en scène par leur soin.

Il y eut des « échanges linguistiques », il y aurait des « échanges théâtraux ».

Les jeunes privilégieraient l’hospitalité réciproque alternée, conviviale et économique plutôt qu’un hébergement en hôtellerie.

 « Alerte Rouge, jeunesse théâtrale » a vu le jour le 28 et 29 novembre 2015 à la maison pour tous Léo Lagrange avec Janine Teisson comme invitée et soutenue par la cie La Mandrag’Or junior.

Puis il y eut l’ « Alerte Rouge, jeunesse théâtrale 2 » à Castries avec Guy Delisle et soutenue par Les Zazous de Castries.

La Gasetina a l’intention de poursuivre en créant l ‘ « Alerte Rouge 3 » à Marseillan avec Sarah Fourage comme invitée.

Enjeux artistiques de ce projet:

Le cahier des charges comprend la création d’une œuvre vivante qui doit s’inscrire dans le thème et surtout dans les valeurs du festival.

Des valeurs humanistes : il s’agit de placer les êtres humains comme valeur et préoccupation centrale afin de pouvoir affirmer qu’ils sont tous égaux, afin de reconnaître la diversité culturelle, de respecter la liberté d’idée et de croyance et surtout de rejeter toute forme de violence et de discrimination.

Différentes formes théâtrales sont proposées : un « passa-carrièra » carnavalesque et théâtralisé, des lectures publiques, des ateliers d’écriture théâtrale…

En amont, chaque troupe participante aura mis en scène un extrait de « Cham », une pièce de Sarah Fourages. Cet extrait choisi par la compagnie « invitante » sera strictement le même pour toutes les troupes participantes. Ainsi, la même pièce passera par le prisme créatif et émotionnel de comédiens et de créateurs très différents.

Ce choix culturel permet à tous les jeunes, une vraie découverte d’un univers littéraire, celui de l’auteur. Afin de mettre en scène l’extrait demandé, la pièce sera décortiquée, l’œuvre de l’artiste étudiée dans sa globalité et une vraie réflexion concernant l’art vivant sera entamée. Le passage de l’écrit au geste passé au crible.

Le but est de rendre ce festival le plus autonome possible. Néanmoins, il nécessite des partenaires tels que le Conseil Général, les municipalités, des sponsors, des membres bienfaiteurs…

Chaque édition d’ « Alerte rouge » est portée par un adulte responsable et son groupe de jeunes. Ce collectif travaille en collaboration avec les partenaires. Ceux qu’il aura motivés dans son environnement proche et ceux qui seront rattachés au projet global.

Des professionnels sont invités afin de partager leur expérience, leur savoir faire et leur savoir être avec ces adultes en devenir.


Les compagnies participantes:

« Alerte rouge, jeunesse théâtrale » est donc le nouveau festival itinérant organisé par le jeune théâtre de l’Hérault. C’est un projet ambitieux auto produit par les très jeunes comédiens de quatre compagnies coorganisatrices de chacun de ces évènements:

 La Mandrag’or junior (MPT Léo Lagrange, Montpellier, Corinne Néel),

 La Plume d’O (atelier théâtre jeune du Foyer rural Rajol, Brissac, Odrey Mecker),

 Les Zazous (Atelier centre socioculturel Lino-Ventura, Castries, MarieJo Bérard),

 La Gasetina (Atelier théâtre jeune, Marseillan, Dominique Valdès).

Calendrier saison 1:

 Alerte rouge, jeunesse théâtrale 1 à la MPT Léo Lagrange à Montpellier les 28 et 29 Novembre 2015.auteur2

Auteur invitée : Janine Teisson. Avec les compagnies coorganisatrices.

Dans NON ! il n’y a qu’une seule voix : celle d’une jeune fille de dix-sept ans. Internée dans un hôpital psychiatrique. Engluée dans des engagements qu’elle croit ne pas pouvoir rompre, elle est devenue anorexique. Incapable de dire NON ! Elle est emprisonnée dans le silence. Dans un long monologue interrompu parfois par la mère ou l’interne, la jeune fille prend conscience de ce qui l’a amenée là. Réussira-t-elle à faire basculer sa vie du bon côté? On peut l’imaginer.

 Alerte rouge, jeunesse théâtrale 2 au Foyer Hippolyte Paulet à Castries les 19 et 20 mars.guy-delisle_01

Auteur invité : Guy Delisle. Avec les compagnies coorganisatrices et la troupe de Teyran en compagnie invitée.

Oublier le passage de la petite souris, traumatiser sa fille avec une terrifiante histoire d’arbre qui pousse dans l’estomac, dénicher des conseils peu avisés pour encourager fiston a taper plus fort sur le punching bag, Guy Delisle, un mauvais père ? Non, un auteur de bande dessinée qui sait puiser l’imagination là ou elle se trouve, avec un sens aigu de l’observation et une bonne dose d’autodérision. »

 Alerte rouge, jeunesse théâtrale 3 au Théâtre Henri Maurin à Marseillan les 21 et 22 mai.Sarah FOURAGE

Auteur invitée : Sarah Fourage. Avec les compagnies co-fondatrices et une compagnie invitée.

Cham est un fils obéissant mais pas modèle. Sa tendance à prendre au pied de la lettre tout ce qu’on lui dit, l’amènera à agresser et voler une vieille femme, ou résider en prison, discourir dans une « maison pour tous » ou passer une audition. En se cherchant lui-même, trouvera t-il la paix?

 

 

 

 Alerte rouge, jeunesse théâtrale 4 à Brissac les 4 et 5 novembre 2016.

Auteur invitée: Jo Witek. Avec les compagnies cofondatrices.

Jo-Witek-photo

                                                        Alerte Rouge 3 à Marseillan

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Calendrier saison 2:

 Alerte rouge, jeunesse théâtrale 1 saison 2 à la MPT Léo Lagrange à Montpellier les 4 et 5 Février 2017

Compagnie invitée : Les Arts Oseurs  http://www.lesartsoseurs.org/

La Compagnie de théâtre Les Arts Oseurs est née en 2002. D’abord marseillaise, la compagnie s’est installée dans l’Hérault, au cœur de l’arrière pays, en milieu rural. Elle y crée ses spectacles et développe des projets sur le territoire (ateliers, lectures, recueils de paroles, rencontres pluri-artistiques). Chaque spectacle est une création autour d’un sujet humain, brûlant, nécessaire.

En 2004 et 2007, Magyd Cherfi (chanteur et parolier du groupe Zebda) fait paraître deux livres chez Actes Sud « Livret de famille » et « La Trempe ».
Dans une suite de récits, souvenirs, textes d’humeur ou d’opinion, Magyd Cherfi livre l’histoire de sa vie et bien au-delà, celle d’une génération.

La compagnie Les Arts Oseurs est tombée sous le charme de cette parole contemporaine, urbaine et politique et s’est emparée de ce texte autobiographique.
En 2012, elle crée « Livet de famille », un spectacle en déambulation dans l’espace public qui fait le tour de France.

En 2015, elle crée « J’écris comme on se venge », comme un deuxième épisode, la suite d’une histoire avec des mots qui n’en avaient pas fini de résonner.

16473239_1404637402921967_3399991706185061835_n

Les jeunes comédiens ont travaillés autour des textes de Magyd Cherfi.

 

 Alerte rouge, jeunesse théâtrale 2 saison 2 au théâtre Henri Maurin les 20 et 21 mai 2017

Auteur invité :  Lilian Bathelot

Lilian Bathelot naît en 1959, dans le bassin minier et industriel de Decazeville, dans le sud de la France. Un temps saltimbanque et cracheur de feu, un autre professeur de philosophie puis conseil en communication, les contre-pieds de son parcours – qui sont aussi passés par l’usine et le bâtiment – débouchent en 1997 sur l’écriture….
Ses trois premiers romans paraissent en 1998 et 1999, aux éditions Climats.
Après plusieurs autres romans parus aux éditions Albin Michel et Métailié notamment, C’est l’Inuit qui gardera le souvenir du Blanc, son dixième titre, est plébiscité par la critique et les libraires. Il est sélectionné pour une vingtaine de prix littéraires.
En mai 2010, L’Étoile noire, paraît aux éditions Gulf Stream, très vite coup de coeur de nombreux libraires, et accueilli par des critiques enthousiastes. « Meilleures ventes » FNAC en ligne.
2012 voit la sortie de Kabylie twist, encore aux éditions Gulf Stream, avec une nouvelle kyrielle d’échos positifs des professionnels du livre et des lecteurs.
Côté littérature, depuis 2009, plusieurs titres sont disponibles au format numérique, chez publie.net. Parallèlement, Lilian Bathelot a aussi écrit pour le théâtre et la radio.
En 2013, il signe sont premier film, co-réalisé avec Renée Garaud, La fabuleuse histoire de la Paravision.
Bibliographie non exhaustive :
Terminus mon ange, éd. La manufacture de livres, 2014 (roman). Coup de cœur des librairies Sauramps.
L’école de la mort, coauteurs Béatrice Égémar, Charlotte Bousquet, Martial Caroff, éd. Gulf Stream, 2013 (nouvelles).
Kabylie twist, éd. Gulf Stream, 2012 (roman).
Zinédine, éd. Publie papier, 2012 (roman jeunesse).
Le petit garagiste, photographies Guillaume Martial, éd. Singulières, 2010 (beau livre).
L’Etoile noire, éd. Gulf Stream, 2010 (roman).
C’est l’Inuit qui gardera le souvenir du Blanc, éd. Le Navire en pleine Ville, 2006 (SF)
Bibalou, il s’en fout, illustrations François Bouët, éd. Romain Pages, 2002 (album jeunesse).
Le rire d’Olga, éd. Métailié, 2003 (roman).
Plus de sushis pour les Bleus, éd. ADCAN, 2002 (roman policier)
Du sable dans l’engrenage, éd. Albin Michel, 2001 (roman jeunesse)
Zinedine et Marion, éd. Climats, 2000 (roman jeunesse)
La théorie du K.O., éd. Climats, 1999, rééd. Jigal, 2008 (roman policier).
Spécial dédicace, éd. Climats, 1999, rééd. Jigal, 2007 (roman policier).
Avec les loups, éd. Climats, 1998 (roman policier).

flyer alerte rouge saison2-jpgaffiche alerte2saison2

Alerte rouge, jeunesse théâtrale 3 saison 2  Castries

Auteur invité :  Marion Aubert

  • Éboulis intérieurs et autres désastres
  • Le Brame des biches
  • Saga des habitants du Val de Moldavie, éd Les Solitaires Intempestifs 2003 et Actes-Sud Papiers 2010
  • Conseils pour une jeune épouse / Advice to a young bride (ou préparation collective à la vie conjugale, bilingue), éd Actes-Sud Papiers
  • Parfois, lorsque les garçons arrivent, le temps s’arrête
  • Les Orphelines, éd Heyoka jeunesse
  • Orgueil, poursuite et décapitation (comédie hystérique et familiale), éd Actes-Sud Papiers
  • Phaéton, éd Actes-Sud Papiers
  • Scènes d’horreur familiale, co-éd L’Avant-scène théâtre et La Comédie-Française
  • Les Aventures de Nathalie Nicole Nicole, suivi de Voyage en pays herblinois, éd Actes-Sud Papiers
  • Les Histrions (détail), suivi de Les Trublions, éd Actes-Sud Papiers
  • Les Mésaventures de la Vouivre, répertorié Aux Nouvelles Écritures Théâtrales
  • Textes pour un clown, éd Espace 34
  • Les Pousse-Pions, éd Actes-Sud Papiers
  • La Très Sainte Famille Crozat
  • Orgie nuptiale
  • Les Aventures de Pénélope et Gudulon
  • L’histoire des deux qui s’aimaient sur un carré
  • Épopée lubrique
  • Petite Pièce médicament
  • Tumultes, suivi de Débâcles, éd Actes-Sud Papiers

Résultat de recherche d'images

La cie du théâtre du Sillon de Clermont l’Hérault se joint à l’aventure…

Publicités