Festival Alerte Rouge Jeunesse Théâtrale

Des façons de voir le festival…
L’OBJECTIF DE CE PROJET :

Il s’agissait de créer un festival pour les jeunes qui pratiquent une discipline théâtrale et qui sont désireux de se mettre en « danger » face à un public hétéroclite.

L’objectif était d’offrir un lieu à cette nouvelle génération afin qu’elle puisse s’exprimer librement.

Il s’agissait de leur offrir de nouveaux temps d’échanges et de réflexion avec des valeurs humanistes pour toile de fond.

Chaque « Alerte rouge » s’articulerait autour de la création théâtrale contemporaine.

Un auteur dramatique écrivant ou ayant écrit pour les jeunes serait l’invité d’honneur de la manifestation culturelle et son travail en constituerait le fil rouge.

L’auteur serait choisi par les jeunes organisateurs de l’« Alerte rouge ».

Cet événement serait créé pour les jeunes et s’articulerait autour d’eux. Ils seraient pleinement les acteurs de leur festival.

Certes, ils seraient sur scène pour défendre un spectacle leur appartenant mais ils seraient aussi mobilisés à tous les niveaux.

Aidés et encadrés par un adulte:

Ils participeraient à la régie, ils aideraient à la création du son et de la lumière, à l’intendance générale, ils géreraient l’accueil de l’auteur et du public, ils seraient les animateurs de tables rondes, de lectures de textes de l’auteur invité et de leurs propres créations, ils présenteraient des scénettes mises en scène par leur soin.

Il y eut des « échanges linguistiques », il y aurait des « échanges théâtraux ».

Les jeunes privilégieraient l’hospitalité réciproque alternée, conviviale et économique plutôt qu’un hébergement en hôtellerie.

« Alerte Rouge, jeunesse théâtrale » a vu le jour le 28 et 29 novembre 2015 à la maison pour tous Léo Lagrange avec Janine Teisson comme invitée et soutenue par la cie La Mandrag’Or junior.

Puis il y eut l’ « Alerte Rouge, jeunesse théâtrale 2 » à Castries avec Guy Delisle et soutenue par Les Zazous de Castries.

La Gasetina a l’intention de poursuivre en créant l ‘ « Alerte Rouge 3 » à Marseillan avec Sarah Fourage comme invitée.

Enjeux artistiques de ce projet:

Le cahier des charges comprend la création d’une œuvre vivante qui doit s’inscrire dans le thème et surtout dans les valeurs du festival.

Des valeurs humanistes : il s’agit de placer les êtres humains comme valeur et préoccupation centrale afin de pouvoir affirmer qu’ils sont tous égaux, afin de reconnaître la diversité culturelle, de respecter la liberté d’idée et de croyance et surtout de rejeter toute forme de violence et de discrimination.

Différentes formes théâtrales sont proposées : un « passa-carrièra » carnavalesque et théâtralisé, des lectures publiques, des ateliers d’écriture théâtrale…

En amont, chaque troupe participante aura mis en scène un extrait de « Cham », une pièce de Sarah Fourages. Cet extrait choisi par la compagnie « invitante » sera strictement le même pour toutes les troupes participantes. Ainsi, la même pièce passera par le prisme créatif et émotionnel de comédiens et de créateurs très différents.

Ce choix culturel permet à tous les jeunes, une vraie découverte d’un univers littéraire, celui de l’auteur. Afin de mettre en scène l’extrait demandé, la pièce sera décortiquée, l’œuvre de l’artiste étudiée dans sa globalité et une vraie réflexion concernant l’art vivant sera entamée. Le passage de l’écrit au geste passé au crible.

Le but est de rendre ce festival le plus autonome possible. Néanmoins, il nécessite des partenaires tels que le Conseil Général, les municipalités, des sponsors, des membres bienfaiteurs…

Chaque édition d’ « Alerte rouge » est portée par un adulte responsable et son groupe de jeunes. Ce collectif travaille en collaboration avec les partenaires. Ceux qu’il aura motivés dans son environnement proche et ceux qui seront rattachés au projet global.

Des professionnels sont invités afin de partager leur expérience, leur savoir faire et leur savoir être avec ces adultes en devenir.

Les compagnies participantes:

« Alerte rouge, jeunesse théâtrale » est donc le nouveau festival itinérant organisé par le jeune théâtre de l’Hérault. C’est un projet ambitieux auto produit par les très jeunes comédiens de quatre compagnies coorganisatrices de chacun de ces évènements:

 La Mandrag’or junior (MPT Léo Lagrange, Montpellier, Corinne Néel),

 La Plume d’O (atelier théâtre jeune du Foyer rural Rajol, Brissac, Odrey Mecker),

 Les Zazous (Atelier centre socioculturel Lino-Ventura, Castries, MarieJo Bérard),

 La Gasetina (Atelier théâtre jeune, Marseillan, Dominique Valdès).

%d blogueurs aiment cette page :